Raoul Maeder

La tradition

Le pain chez les Maeder est une tradition familiale transmise de génération en génération, de père en fils avec les secrets des meilleures recettes de l'Alsace. Amour pour la qualité, souci du détail, quête de la perfection pour chaque ingrédient auprès d'artisans avec la même exigence, savoir faire et passion pour son métier font partie du legs de chaque génération à la suivante.

Un savoir-faire unique

Raoul Maeder a fait son apprentissage dans les maisons les plus prestigieuses : L'Hôtel de Vigny, la Maison du Chocolat, la Maison Ducamp avec l'ancien chef de Lenôtre... avant d'être formé par son père à la boulangerie. C'est ainsi qu'il reprendra le flambeau de l'entreprise familiale en étant un des meilleurs boulangers de France.

L'excellence

La boulangerie alsacienne de Raoul Maeder est régulièrement à l'honneur pour recevoir les premiers prix, ainsi elle a été couronnée du titre de " Meilleure baguette de Paris " en 2000 et en 2002. Elle récidivera en 2004, cette fois pour décrocher le prix de la " Meilleure galette de Paris". Que ce soit pour ses baguettes, ses galettes ou ses croissants, Raoul Maeder est nominé chaque année dans les premiers. C'est d'ailleurs ce qui lui a ouvert les portes de l'Elysée en tant que fournisseur officiel en 2002.

Une ode à la gourmandise

" Dorée mais pas maquillée, ni trop mince ni encombrante, gravée de grignes bien jetées, exhalant une odeur prononcée de grillé avec des contrepoints de caramel. La mie de Raoul Maeder, tout en gardant l'alvéolage sauvage que prônait le minotier P.Viron et la teinte crème nacrée, est plus audacieuse, à la fois charnue et athlétique, ronde et agile, éclatante des parfums de la terre et des fleurs printanières. La flaveur de l'ensemble est riche et engageante, suggérant parfois une pointe de noisette. "
Il faudrait une plume rabelaisienne pour décrire fougasses, pains au chocolat dodus, entremets et autres gourmandises créées par Raoul Maeder avec son tour de main mais aussi son choix avisé pour des matières premières reconnues pour leur suprême qualité : Valrhona pour son chocolat si riche en fèves de cacao, l'arôme d'une huile d'olive de première pression à froid, Charente-Poitou pour son beurre onctueux, le moelleux d'un jambon au torchon à l'ancienne, le parfum des fruits frais livrés tous les matins, l'incontournable minoterie Viron pour la farine fabriquée en Beauce, grenier de l'Europe.

Un patrimoine alsacien

Que ce soit avec son déjà célèbre Kougelhopf sucré ou salé, ses Bretzels, purs délices en cœur de sel, ses Manele, petits bonshommes rieurs en brioche fondante, son espiègle Linzer Torte qui marie cannelle et framboise, son exquis Streusel à la pomme et à la poire, ses sablés à faire fondre la voie lactée ou son Sundgau vrai soleil alsacien à la compote de pommes et aux amandes , chez Raoul Maeder l'Alsace vous accueille avec le sourire de la gourmandise et le respect de la tradition gastronomique.

Une adresse parisienne à la saveur du terroir

Il faut pousser la porte du 158 boulevard Berthier, dans le XVIIe arrondissement, et du 111 bd Haussmann 75008 Paris pour comprendre comment le goût vient aux hommes. Pain à l'abricot pour viande blanche, pain à l'orange et à l'anis pour le thé, pain à la truffe, au caramel et noisette, au poivron et curry...
Lieu magique aux trésors multiples où les saveurs se mêlent dans une danse d'odeurs, de formes et de couleurs, douces et suaves caresses des papilles et des yeux. Il est ainsi des boutiques qui donnent la sensation de faire une découverte intime et personnelle, une de celle que l'on partage avec ses proches comme pour leur confier un précieux secret...

Une reconnaissance au-delà des frontières

Raoul Maeder exporte son savoir-faire en tant que consultant aussi bien au Japon qu'au Moyen Orient. Quand la maison Fauchon a voulu créé son département boulangerie, c'est à lui que la grande dame a fait appel pour parler le même langage du grand luxe des saveurs. Raoul Maeder tient à conserver son intégrité dans le plus haut respect de la culture gastronomique française et alsacienne, il prend son temps mais l'avenir s'ouvre à lui avec de nombreuses demandes à l'international...